fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Question de corpus : Vous comparerez ces demandes en mariage en mettant en évidence la façon dont elles caractérisent les personnages de roman suivants : Mademoiselle de Chartres et le prince de Clèves ; Jean et Madame Rosémilly ; Meursault et Marie. | Devoirs divers | roman

Devoirs divers | roman

Question de corpus : Vous comparerez ces demandes en mariage en mettant en évidence la façon dont elles caractérisent les personnages de roman suivants : Mademoiselle de Chartres et le prince de Clèves ; Jean et Madame Rosémilly ; Meursault et Marie.
Documents A – Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, 1678. B – Guy de Maupassant, Pierre et Jean, 1888. C – Albert Camus, L’Étranger, 1942.

 Extrait du corrigé :

Question de corpus. – Vous comparerez ces demandes en mariage en mettant en évidence la façon dont elles caractérisent les personnages de roman suivants : Mademoiselle de Chartres et le prince de Clèves ; Jean et Madame Rosémilly ; Meursault et Marie.

 

Texte A - Madame de La FAYETTE, La Princesse de Clèves, 1678.

Texte B - Guy de MAUPASSANT, Pierre et Jean, 1888.

Texte C - Albert CAMUS, L’Étranger, 1942.

 

 

Le corpus est composé de trois romans, du XVIIe siècle mais qui évoque la cour de France du XVIe siècle (La Princesse de Clèves), du XIXe siècle (Pierre et Jean) et du XXe siècle (L’Étranger) => il y a donc trois époques très différentes et trois conceptions du roman.

 

 

Texte A - Madame de La FAYETTE, La Princesse de Clèves, 1678.

Le roman se situe à la cour du roi, au XVIe siècle. Cour très codifiée.

• Importance de la hiérarchie sociale dans ce mariage.

Ex : « un prince du sang » ; « la crainte de déplaire au roi »…

• Importance des sentiments.

Ex : « la crainte de ne lui être pas agréable » ; « et il eût préféré le bonheur de lui plaire à la certitude de l’épouser sans en être aimé. » > les sentiments de sa future femme comptent beaucoup pour M. de Clèves. Il aime et aimerait être aimé.

Cf. La demande se fait dans un moment où les deux personnages sont seuls > M. de Clèves associe le mariage à l’amour.

Ex : « il lui parla de son dessein et de sa passion avec tout le respect imaginable ».