fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Ponge, Le lilas | Commentaires composés | Ponge | Poème en prose

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés | Ponge | Poème en prose

Ponge, Le lilas

 Le lilas
Par les inflorescences que voilà, juge un peu de l’émotion de l’arbuste lors de son ébranchement annuel.
Il y a chimie du rose au bleu, effervescence et profusion violâtre dans les éprouvettes en papier- filtre du lilas.
Une goutte de la grappe en fusion parfois se détache, mais quelle fantaisie alors dans sa chute ! C’est l’abeille, avec des conséquences brûlantes pour l’expérimentateur.
J’en demande pardon aux jeunes gens qui le voient sans doute d’un autre œil : le printemps quant à moi, passé le quarantième , m’apparaît comme un phénomène congestif, d’aspect plutôt répugnant, comme un visage d’apoplectique, par ce côté (au moins) violacé, gémissant, musicien, qu’il comporte.
Les manifestations végétales, florales, et ces trilles du rossignol qui s’y subrogent la nuit : je suis plutôt content d’être moins expansif ! Ce déballage de boutons, de varices, d’hémorroïdes me dégoûte un peu.