fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Rostand, Cyrano de Bergerac, acte II, scène 10 | Commentaires composés | Rostand | Théâtre

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés | Rostand | Théâtre

Rostand, Cyrano de Bergerac, acte II, scène 10

 CYRANO (le regardant, et lui mettant la main sur l'épaule):

C'est vrai qu'il est beau, le gredin!

CHRISTIAN:
Si vous saviez, Monsieur, comme je vous admire!

CYRANO:
Mais tous ces nez que vous m'avez. . .

CHRISTIAN:
Je les retire!

CYRANO:
Roxane attend ce soir une lettre. . .

CHRISTIAN:
Hélas!

CYRANO:
Quoi?

CHRISTIAN:
C'est me perdre que de cesser de rester coi!

CYRANO:
Comment?

CHRISTIAN:
Las! je suis sot à m'en tuer de honte !

CYRANO:
Mais non, tu ne l'es pas, puisque tu t'en rends compte.
D'ailleurs, tu ne m'as pas attaqué comme un sot.

CHRISTIAN:
Bah! on trouve des mots quand on monte à l'assaut!
Oui, j'ai certain esprit facile et militaire,
Mais je ne sais, devant les femmes, que me taire.
Oh! leurs yeux, quand je passe, ont pour moi des bontés...

CYRANO:
Leurs coeurs n'en ont-ils plus quand vous vous arrêtez?

CHRISTIAN:
Non! car je suis de ceux -je le sais...et je tremble! -
Qui ne savent parler d'amour.

CYRANO:
Tiens!. .Il me semble
Que si l'on eût pris soin de me mieux modeler,
J'aurais été de ceux qui savent en parler.

CHRISTIAN:
Oh! pouvoir exprimer les choses avec grâce!

CYRANO:
Être un joli petit mousquetaire qui passe!

CHRISTIAN:
Roxane est précieuse et sûrement je vais
Désillusionner Roxane!

CYRANO (regardant Christian):
Si j'avais
Pour exprimer mon âme un pareil interprète

CHRISTIAN (avec désespoir):
Il me faudrait de l'éloquence!

CYRANO (brusquement):
Je t'en prête!
Toi, du charme physique et vainqueur, prête-m'en:
Et faisons à nous deux un héros de roman !

CHRISTIAN:
Quoi?

CYRANO:
Te sens-tu de force à répéter les choses
Que chaque jour je t'apprendrai ?...

CHRISTIAN:
Tu me proposes ?...

CYRANO:
Roxane n'aura pas de désillusions!
Dis, veux-tu qu'à nous deux nous la séduisions?
Veux-tu sentir passer, de mon pourpoint de buffle
Dans ton pourpoint brodé, l'âme que je t'insuffle !...

CHRISTIAN:
Mais, Cyrano!...

CYRANO:
Christian, veux-tu?

CHRISTIAN:
Tu me fais peur!

CYRANO:
Puisque tu crains, tout seul, de refroidir son coeur,
Veux-tu que nous fassions - et bientôt tu l'embrases ! -
Collaborer un peu tes lèvres et mes phrases?. . .

CHRISTIAN:
Tes yeux brillent!...

CYRANO:
Veux-tu?

CHRISTIAN:
Quoi! cela te ferait
Tant de plaisir ?...

CYRANO (avec enivrement):
Cela...
(Se reprenant, et en artiste) :
Cela m'amuserait !
C'est une expérience à tenter un poète.
Veux-tu me compléter et que je te complète ?
Tu marcheras, j'irai dans l'ombre à ton côté :
Je serai ton esprit, tu seras ma beauté.

CHRISTIAN:
Mais la lettre qu'il faut, au plus tôt, lui remettre !
Je ne pourrai jamais...

CYRANO (sortant de son pourpoint la lettre qu'il a écrite):
Tiens, la voilà, ta lettre !