fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Ionesco, Rhinocéros, acte III - Mon cher Bérenger, il faut toujours essayer de comprendre... | Commentaires composés | Ionesco | Théâtre

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés | Ionesco | Théâtre

Ionesco, Rhinocéros, acte III - Mon cher Bérenger, il faut toujours essayer de comprendre...

 DUDARD
Mon cher Bérenger, il . faut toujours essayer de comprendre. Et lorsqu'on veut comprendre un phénomène et ses effets, il faut remonter jus-qu'à ses causes, par un effort intellectuel honnête. Mais il faut tâcher de le faire, car nous sommes des êtres pensants. Je n'ai pas réussi, je vous le répète, je ne sais pas si je réussirai. De toute façon, on doit avoir, au départ, un préjugé favo­rable, ou sinon, au moins une neutralité, une ouverture d'esprit qui est le propre de la menta­lité scientifique. Tout est logique. Comprendre, c'est justifier.
BÉRENGER
Vous allez bientôt devenir un sympathisant des rhinocéros.
DUDARD
Mais non, mais non. Je n'irai pas jusque-là. Je suis tout simplement quelqu'un qui essaye de voir les choses en face, froidement. Je veux être réaliste. Je me dis aussi qu'il n'y a pas de vices véritables dans ce qui est naturel. Malheur à celui qui voit le vice partout. C'est le propre des inqui­siteurs.
BÉRENGER
Vous trouvez, vous, que c'est naturel?
DUDARD
Quoi de plus naturel qu'un rhinocéros?
BÉRENGER
Oui, mais un homme qui devient rhinocéros, c'est indiscutablement anormal.
DUDARD
Oh! indiscutablement!... vous savez...
BÉRENGER
Oui, indiscutablement anormal, absolument anormal !
DUDARD
Vous me semblez bien sûr de vous. Peut-on savoir où s'arrête le normal, où commence l'anor­mal? Vous pouvez définir ces notions, vous, nor­malité, anormalité? Philosophiquement et médi­calement, personne n'a pu résoudre le problème.