fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Arthur Rimbaud, Les Illuminations, Mouvement | Commentaires composés | Rimbaud | Poésie

Commentaires composés | Rimbaud | Poésie

Arthur Rimbaud, Les Illuminations, Mouvement

 Arthur Rimbaud, Les Illuminations, « Mouvement »

 

Le mouvement de lacet sur la berge des chutes du fleuve,

Le gouffre à l’étambot

La célérité de la rampe,

L’énorme passade du courant

Mènent par les lumières inouïes

Et la nouveauté chimique

Les voyageurs entourés des trombes du val

Et du strom.

 

Ce sont les conquérants du monde

Cherchant la fortune chimique personnelle ;

Le sport et le confort voyagent avec eux ;

Ils emmènent l’éducation

Des races, des classes et des bêtes, sur ce Vaisseau.

Repos et vertige

À la lumière diluvienne,

Aux terribles soirs d’étude.

 

Car de la causerie parmi les appareils, — le sang, les fleurs, le feu, les bijoux,

Des comptes agités à ce bord fuyard,

— On voit, roulant comme une digue au-delà de la route hydraulique motrice,

 

Monstrueux, s’éclairant sans fin, — leur stock d’études ;

Eux chassés dans l’extase harmonique

Et l’héroïsme de la découverte.

 

Aux accidents atmosphériques les plus surprenants

Un couple de jeunesse s’isole sur l’arche,

— Est-ce ancienne sauvagerie qu’on pardonne ?

Et chante et se poste.

 

Extrait du corrigé

Arthur Rimbaud (20 octobre 1854 - 10 novembre 1891) :

Poète dont l’œuvre a marqué la poésie française. Rimbaud a inventé une langue nouvelle : « de l'âme pour l'âme, résumant tout, parfums, sons, couleurs, de la pensée accrochant la pensée et tirant » (Lettre du voyant).

Après Aloysius Bertrand et Baudelaire, Rimbaud a lui aussi écrit des poèmes en prose…

 

Poète qui demeure l’éternel adolescent et qui a beaucoup influencé les générations suivantes de poètes.

Cf. Char : « Tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud! Tes dix-huit ans réfractaires à l'amitié, à la malveil­lance, à la sottise des poètes de Paris ainsi qu'au ronronnement d'abeille stérile de ta famille arden­naise un peu folle, tu as bien fait de les éparpiller aux vents du large, de les jeter sous le couteau de leur précoce guillotine ».

 

Les Illuminations : recueil de 54 poèmes composés entre 1873 et 1876.

Rimbaud développe et renouvelle le genre du poème en prose (inventé par Aloysius Bertrand dans Gaspard de la nuit (ballade médiévale pour évoquer en prose des scènes oniriques ou fantastiques) puis développé par Baudelaire).

 

« Mouvement » :

Poème composé de 5 strophes.

Strophes 1 et 2 : huitains (8 vers). Pas de rimes.

Strophes 3 et 4 : tercets (3 vers). Pas de rimes.

Strophe 5 : quatrain (4 vers). Pas de rimes.

Les vers n’ont pas le même nombre de syllabes.

=> Poème en vers libres.

 

 

I- Un nouveau monde en désordre

            A- Le mouvement

• Montrez que tout est placé sous le signe du mouvement, de la vitesse.

Cf. les vers courts > poème qui se lit vite.

Sorte d’accumulation.

Ex : « Le mouvement / Le gouffre / La célérité /L’énorme passade… »

Anaphore de « Et » > rajoute à la description.

 

Champ lexical du mouvement présent dans tout le poème > qui renvoie au titre « Mouvement ».

Ex : « ; « Mènent » ; « Cherchant » ; « voyagent » ; « emmènent » ; « La célérité » ; « passade »…

Ex : « voyageurs » ; « conquérants du monde »…

Cf. « Le mouvement de lacet sur la berge »> il s'agit probablement du roulis d’un train