fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : A votre tour, écrivez un conte bref qui dénonce les défauts de notre monde contemporain à travers un personnage qui voyage et observe. Votre dernière phrase sera :Sauve qui peut ! | Ecritures d'invention | Conte

Ecritures d'invention | Conte

A votre tour, écrivez un conte bref qui dénonce les défauts de notre monde contemporain à travers un personnage qui voyage et observe. Votre dernière phrase sera :Sauve qui peut !

 Extrait du corrigé :

À votre tour, écrivez un conte bref qui dénonce les défauts de notre monde contemporain à travers un personnage qui voyage et observe. Votre dernière phrase sera : « Sauve qui peut ! »

 

 NB : il s'agit d'un conte, donc vous devez faire appel au merveilleux. Personnages simples, intrigues simples, petites histoires, mais en même temps, cela doit faire réfléchir le lecteur.

La liste des « défauts de notre monde » est très grande ! En voici quelques-uns :

Pauvreté,

Injustice,

Pollution,

Maladies-épidémies,

Terrorisme,

Violence,

Impolitesse,

Etc. etc.

 

Nous vous proposons un exemple rédigé mais à vous d’insérer votre propres idées dans plusieurs endroits (et évidemment d’adapter ce texte selon vos convenances) :

 

            Smerdia habitait loin, très loin de notre planète, tel un Petit Prince sur sa petite planète. Un jour, il décida de visiter la Terre. Il arriva donc un jour d’automne 2014 en Europe, et plus précisément en France. Son petit jet le déposa, au hasard, dans le jardin d’une famille, celle de M. et Mme Cabrourt, de leur fils Jean, de leur fille Léa, et de leur chien nommé Lapin (allez savoir pourquoi !). Smerdia, qui était très poli, expliqua les raisons de son arrivée et leur demanda l’hospitalité. La famille Cabrourt accepta chaleureusement ; il peut donc découvrir les Vosges (où sa famille d’accueil habitait), et aussi les volcans d’Auvergne, lorsque toute la famille se rendait chez les grands-parents paternels, qui habitaient non loin de Volvic.