fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : En quoi le titre Les Mains libres vous paraît-il convenir au recueil ? | Dissertations | Eluard | Poésie

Dissertations | Eluard | Poésie

En quoi le titre Les Mains libres vous paraît-il convenir au recueil ?

 Extrait du corrigé :

 

En quoi le titre Les Mains libres vous paraît-il convenir au recueil ?

 

Les Mains libres, recueil en poèmes de Paul Éluard, en collaboration avec Man Ray, publié en 1937.

Paul Éluard : poète surréaliste > dans ce recueil, ses poèmes illustrent les dessins de Man Ray.

Man Ray : peintre, photographe, acteur américain, ayant appartenu aux mouvements dada puis surréaliste.

 

« avoir les mains libres » > expression qui veut dire :

- n’avoir rien dans les mains ;

- n’avoir aucune contrainte.

 

NB : les « mains » sont souvent dessinées par Man Ray. Cf. p. 16 ; 31 ; 48 ; 75…

I- Un recueil sur la liberté 

            A- Liberté et surréalisme

Les Mains libres > liberté.

• Les surréalistes utilisaient pour écrire toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs reçues.

Comme si aussi les thèmes leurs étaient venus naturellement.

Cf. le titre du recueil de René Char : Le Marteau sans maître.

Les Mains libres > Même idée > liberté.

« mains » > cela renvoie non pas à l’esprit mais au manuel > ce qui permet de dessiner, ce qui permet d’écrire. C’est comme si les poèmes avaient été écrits par les « mains » et les dessins dessinés par les « mains » (et non par leurs auteurs).