fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Rédiger la préface d'une nouvelle édition des contes philosophiques de Voltaire | Ecritures d'invention | Voltaire | Conte philosophique

Ecritures d'invention | Voltaire | Conte philosophique

Rédiger la préface d'une nouvelle édition des contes philosophiques de Voltaire

Extrait du corrigé :

        Ce sujet vous demande de rédiger une préface, c’est-à-dire un texte argumentatif : ce sujet n’est pas si éloigné d’une dissertation dont le sujet serait « montrez que les contes de Voltaire sont particulièrement intéressants à lire et ce qu’ils apportent ».

               « Soyez convaincant » souligne que vous devez faire vraiment comme si vous croyez à vos arguments et cela sous-entend que vous avez tout intérêt à bien illustrer vos propos par des exemples qui prouveront que vous n’avez pas ces idées « comme ça » mais qu’elles sont motivées par votre connaissance des textes de Voltaire.

=> N’oubliez pas que vous devez donner l’envie de lire cette nouvelle édition.

 

              Nous n’allons pas rédiger votre préface, ce serait trop facile pour vous et pas assez personnel (de plus, ça ne vous aiderait à pas à passer votre bac !). Par contre, nous allons vous donner matière à réfléchir, des arguments et des idées que vous pourrez reprendre dans votre travail et nous ajouterons des passages rédigés afin que vous compreniez bien comment faire – nous indiquons ces passages par : …* « … »*. À vous de vous en inspirer, de les compléter ou de les reformuler.

 

 

Voici un exemple de début :

…* « Une nouvelle édition des Contes de Voltaire. Vous allez peut-être penser que l’on en fait trop, vous demander : pourquoi rééditer Candide, Micromégas… ?