fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Rimbaud, Ma bohème | Commentaires composés | Rimbaud | Poésie

Commentaires composés | Rimbaud | Poésie

Rimbaud, Ma bohème

Rimbaud, « Ma bohème »

 

 

 

MA BOHÊME

(Fantaisie.)

 

Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées ;

Mon paletot aussi devenait idéal ;

J’allais sous le ciel, Muse ! et j’étais ton féal ;

Oh ! là là ! que d’amours splendides j’ai rêvées !

 

Mon unique culotte avait un large trou.

— Petit Poucet rêveur, j’égrenais dans ma course

Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse ;

— Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou.

 

Et je les écoutais, assis au bord des routes,

Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes

De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ;

 

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,

Comme des lyres, je tirais les élastiques

De mes souliers blessés, un pied près de mon cœur !

 

  Octobre 1870.

 

 

 

 Extrait du corrigé :

Arthur Rimbaud (20 octobre 1854 - 10 novembre 1891) : poète très célèbre.

Poète dont l’oeuvre a marqué la poésie française. Rimbaud a inventé une langue nouvelle : « de l'âme pour l'âme, résumant tout, parfums, sons, couleurs, de la pensée accrochant la pensée et tirant » (« Lettre dite du voyant »).

Après Aloysius Bertrand et Baudelaire, Rimbaud a lui aussi écrit des poèmes en prose…

 

 

« Ma bohème » : poème de Rimbaud, alors âgé de16 ans.

C’est un sonnet : forme fixe composée de quatorze alexandrins (> vers noble de la poésie française, vers classique, hugolien par excellence > le jeune poète s’inscrit dans la tradition), organisés en deux quatrains à rimes identiques embrassées + de deux tercets.

Rimes du type CCD, EED dans les tercets > sonnet italien ou marotique.

Ex : « routes ; gouttes ; vigueur / fantastiques ; élastiques ; cœur ».

 

Qualité des rimes.

Rimes suffisantes (2 sons communs).

Ex : « trou ; frou » {r u}

 

Rimes riches (3 sons communs et plus).

Ex : « idéal ; féal » {e a l}

 

Sonnet traditionnel du jeune poète qui évoque ses fugues.

 

 

I- Échappées en solitaire

            A- Flânerie

• Montrez que le poète évoque une expérience personnelle.

Cf. toutes les marques de 1e personne du singulier.

Ex : titre « Ma bohème ».

Ex : « Je » ; « mes » ; « Mon » ; « J’ » ; « Mon »…

• Le poète évoque ses courses dans la nature.

Cf. « bohème » > vagabondage+ « fantaisie ». Errance. Il marche à sa fantaisie, il va où il veut.