fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Pensez-vous que la réécriture permette l'innovation ? | Dissertations

Dissertations

Pensez-vous que la réécriture permette l'innovation ?

extrait du corrigé :

Réécriture : d’un mythe (les Antigone, les Oreste, les différents Amphitryon, les Odyssées, les Faust…), la réécriture-transposition (parodies, pastiches…), la réécriture d’une forme (les fables)…

Pourquoi alors qu’il existe déjà plusieurs Antigone, celle d’Anouilh est-elle considérée comme une œuvre à part entière ? Dans quelle mesure les oeuvres littéraires dérivées d'une oeuvre antérieure par transformation ou par imitations sont-elles des innovations, des œuvres à part entière ?

 

I- L’imitation et l’originalité

La réécriture a toujours existé en littérature.

              A- Selon les classiques

• Pour les classiques, tout n’est qu’imitation. « Tout es dit et l’on vient trop tard, depuis dix mille ans qu’il y a des hommes et qu’ils pensent » affirme La Bruyère, un siècle après Montaigne.

Genres et sujets sont les mêmes.

=> Ronsard emprunte donc sa formule carpe diem à Horace et le beau tableau de la « vieille accroupie » à Tibulle. Cf « Sonnets pour Hélène » de Ronsard et les Élégies de Tibulle.

 

              B- la querelle des Anciens et des Modernes