fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans un récit vous mettrez en scène un personnage incarnant un défaut caractéristique de la société actuelle. | Ecritures d'invention

Ecritures d'invention

Dans un récit vous mettrez en scène un personnage incarnant un défaut caractéristique de la société actuelle.

 Extrait du corrigé :

Dans un récit, vous mettrez en scène un personnage incarnant un défaut caractéristique de la société actuelle.

 

La liste des « défauts de notre monde » est très grande ! En voici quelques-uns :

Terrorisme,

Violence,

Pauvreté,

Injustice,

Pollution,

Maladies-épidémies,

Impolitesse,

Etc. etc.

 

Nous vous proposons un exemple rédigé mais à vous d’insérer votre propres idées dans plusieurs endroits (et évidemment d’adapter ce texte selon vos convenances) :

 

            Mme Catlan se disait toujours « la plus généreuse des femmes ». À l’écouter, elle était la bonne dame de sa ville, la Jeanne d’Arc des pauvres, la mère Térésa de son quartier. « Heureusement que je suis là pour veiller sur tout un chacun », répétait-elle à loisir. En vérité, Mme Catlan parlait beaucoup de sa générosité, mais elle ne la montrait guère. Si elle veillait, c’est-à-dire épiait son voisinage, elle avait comme on dit familièrement des oursins dans les poches. Pingrerie n’est guère synonyme de générosité. Ses enfants d’ailleurs ne venaient guère la voir : ils étaient trop mal reçus. « Tu as sali parterre, je vais devoir nettoyer après son passage ! Sais-tu combien coûte un bidon de « Mme Propre » ? » ; « Comment, tu as encore faim ? Un yaourt ne te suffit pas pour le déjeuner ? Tu aurais peut-être voulu que je te prépare aussi de la purée ?! Mais ma fille, comment oses-tu te plaindre ? D’autant que j’ai cassé ma tirelire pour toi… Je t’ai pris non pas un yaourt nature, mais un yaourt aux fruits »…