fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa Nuit de mai. Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur les textes ci-après et sur les poèmes que vous connaissez. | Dissertations | Poésie

Dissertations | Poésie

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa Nuit de mai. Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur les textes ci-après et sur les poèmes que vous connaissez.

 Extrait du corrigé :

« Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots », écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa « Nuit de mai ». Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur les textes ci-après et sur les poèmes que vous connaissez.

 

 

La souffrance du poète est-elle nécessaire à la beauté poétique ?

 

La souffrance est-elle la muse du poète ? Qu’apporte au poète le fait d’évoquer ses souffrances ?

 

I- La poésie et la souffrance

            A- Traduire son mal-être

• Se libérer par les mots, sons, rythmes : Cf. Baudelaire qui met en poème son mal-être et ses montées d’angoisse (Cf. « spleen »). Il ressent les sentiments d’une manière plus intense et il parvient à les mettre en mots (Cf. la gradation dans « Spleen » LXXVIII de Baudelaire.

            R => sensibilité du poète :

• Si la poésie est apte à exprimer les sentiments => personnalité du poète : être plus sensible que les autres. Il ressent les sentiments d’une manière plus intense et il parvient à les mettre en mots (Cf. la gradation dans « Spleen » LXXVIII de Baudelaire.

• La poésie : condensé d'écriture qui rassemble une grande quantité d'émotions (VS prose ou théâtre qui sont souvent de longs développements).

Ex : « il a deux trous rouges dans la poitrine » Rimbaud dépeint en quelques mots toute l'horreur de la guerre.