fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Claude Roy, L’inconnue | Commentaires composés | Roy | Poésie

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés | Roy | Poésie

Claude Roy, L’inconnue

 L’inconnue

Le premier froid luisant dans le soleil plain-chant1
le vif vent vert qui garde une bienveillance certaine
et le bleu du ciel aigu comme un cri bleu d’hirondelle
(elles sont pourtant bien loin2      quelque part aux Afriques)
Il y a encore les arbres en chœur qui chantent en vert majeur
mais déjà les doigts de cuivre de l’automne les rouillent ici et là
et il y a un arbuste (nous ne savons pas son nom)
dont les feuilles roussies sont d’un capucine3 insolent
mais ne veulent pas être feuilles mortes      et s’accrochent

Je suis simplement content d’être là avec toi
de marcher près de toi dans l’herbe entre les arbres
Plus je me sens rétrécir de l’écorce et du temps
plus la vie est vaste plus le monde est grand
Mais ça ne me fâche pas      ni ne me fait peur
Je ne saurai jamais l’allemand pour lire Rilke4 dans le texte
Je n’irai probablement ni à Kyoto5 ni à Bali6
Il se fait un peu tard pour maîtriser le piano
et je respecte sans pouvoir y entrer le savoir en mathématiques
de mon ami Jacques Roubaud7      Tout ça n’a pas beaucoup d’importance
Même si j’avais encore des ans et des années
jamais non plus je ne te déchiffrerais entière
jamais je ne connaîtrais tous les chemins de ta rêverie
Les gens qu’on aime sont pareils à l’horizon
qui se dérobe quand on avance et qui recule quand on approche
Mais le bonheur d’être avec toi      c’est de te connaître par cœur
et pourtant de si peu te savoir que chaque matin je m’émerveille
en découvrant à mon côté      la mieux connue des inconnues

le Haut Bout
samedi 22 octobre 1983


Notes :
1 Plain-chant : terme de musique qui désigne un chant dans lequel toutes les voix se font entendre à l’unisson.
2 Les espaces blancs, aux vers 4, 9, 14, 19, 25, 27, sont voulus par le poète.
3 Capucine : rouge orangé.
4 Rilke : poète de langue allemande (1875-1926).
5 Kyoto : ville du Japon.
6 Bali : l’une des îles de l’Indonésie.
7 Jacques Roubaud : poète et mathématicien contemporain de Claude Roy.