fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans les genres de l'argumentation, la fiction vous semble-t-elle particulièrement efficace pour forger le jugement ? | Dissertations

Dissertations

Dans les genres de l'argumentation, la fiction vous semble-t-elle particulièrement efficace pour forger le jugement ?

 Extrait du corrigé :

Dans les genres de l'argumentation, la fiction vous semble-t-elle particulièrement efficace pour forger le jugement ?

 

Par quels moyens les auteurs peuvent-ils convaincre leur lecteur, le faire adhérer à leur thèse ? Les œuvres de fictions peuvent-elles influencer le lecteur ? L’auteur peut-il avoir recours à la fiction pour toucher son lecteur, l’influencer ? Comment convaincre et comment la fiction peut-elle influencer le lecteur ?

 

I- Les genres dédiés à l’argumentation

            Traditionnellement, les vérités et les leçons trouvent leur lieu d’expression dans les genres « sérieux » :

            A- Le dialogue

• Le dialogue => mettre en mots des notions abstraites ou morales ; faire dialoguer des personnages, confrontations d’idées => l’auteur peut ainsi amener son lecteur à réfléchir et/ou à ce qu’il adhère à sa propre thèse. Multiplicités des thèmes abordés et notions (bien/mal, beau/laid…). Dialoguer, c'est tenter de convaincre, de persuader son interlocuteur (cf. le dialogue chez Socrate) : cela est reproduit à l’écrit par l’auteur.

• Cf Le neveu de Rameau, dialogue entre lui et moi de Diderot. Réflexion par l'utilisation du dialogue très utilisée par Diderot au xviiie siècle, avec la particularité qu'aucun des personnages n'est censé représenter la pensée de l'auteur à lui seul : c'est sa réflexion intégrale qui est illustrée.