fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Claude Roy écrit dans Défense de le Littérature : Certains esprits refusent le roman. Ils y voient une amusette, un gaspillage de forces. Ils trouvent la vie (ou l'histoire) plus riche en histoires, la science plus excitante et que la philosophie donne mieux à penser. Vous direz , en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les romans que vous avez étudiez et sur vos lectures personnelles ce que vous pensez de ce jugement sur les romans rapporté par Claude Roy. | Dissertations | roman

Dissertations | roman

Claude Roy écrit dans Défense de le Littérature : Certains esprits refusent le roman. Ils y voient une amusette, un gaspillage de forces. Ils trouvent la vie (ou l'histoire) plus riche en histoires, la science plus excitante et que la philosophie donne mieux à penser. Vous direz , en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les romans que vous avez étudiez et sur vos lectures personnelles ce que vous pensez de ce jugement sur les romans rapporté par Claude Roy.

 Extrait du corrigé :

            Claude Roy écrit dans Défense de le Littérature : « Certains esprits refusent le roman. Ils y voient une amusette, un gaspillage de forces. Ils trouvent la vie (ou l'histoire) plus riche en histoires, la science plus excitante et que la philosophie donne mieux à penser. »

 

            Vous direz, en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les romans que vous avez étudiez et sur vos lectures personnelles ce que vous pensez de ce jugement sur les romans rapporté par Claude Roy.

 

Roy s’interroge sur l’intérêt, sur la force d’un roman.

Le roman n’est-il qu’amusette ?

Le roman ne peut-il pas faire réfléchir ?

 

Quelle est la fonction du roman : détendre, amuser le lecteur ou le faire réfléchir ?

 

I- Le roman, une œuvre de fiction et d’imagination 

            A- Une histoire inventée

• Le romancier écrit un roman > une histoire, un récit fictif. Imagination du romancier > celui qui est capable d’inventer de très nombreuses histoires. Cf. Balzac, Dumas…

 • Le romancier n’est pas tenu par un souci de réalisme. Ex : donner un exemple tiré de votre corpus ou de vos lectures personnelles. Evoque le sujet qu’il souhaite… (Par exemple, est-ce qu’une Miss Marple réelle, vraie, rencontrerait autant de meurtres et de meurtriers dans la vraie vie ? !).