fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Antigone est-elle coupable ou victime ? | Dissertations | Anouilh | Théâtre

Dissertations | Anouilh | Théâtre

Antigone est-elle coupable ou victime ?

 Extrait du corrigé :

Antigone est-elle coupable ou victime ?

 

Antigone : fille d'Œdipe, roi de Thèbes, et de la reine Jocaste. Personnage mythique.

Œdipe a eu deux fils, Etéocle et Polynice, ainsi que deux filles, Antigone et Ismène. À sa mort ses deux fils se sont entretués pour prendre le pouvoir. Leur oncle, Créon, refuse d'enterrer Polynice qu'il considère comme un traître. Antigone décide de lui rendre malgré tous les honneurs funèbres.

 

Antigone d’Anouilh (1910-1987) : Pièce écrite pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Reprise, au XXe siècle, du fameux mythe grec. Antigone est une héroïne tragique mais Anouilh a présenté ce personnage et son histoire sous un angle différent, en rupture avec la tradition de la tragédie grecque.

 

 

Coupable ou victime > est-elle responsable de son destin ou pas.

 

Anouilh a repris le mythe, mais y a introduit quelques nuances, et notamment au sujet de l’héroïne, Antigone. L’Antigone de Sophocle est un véritable personnage de tragédie, victime du destin. L’est-elle vraiment dans la pièce d’Anouilh ?

 

 

I- Antigone, une héroïne tragique, victime de son destin 

            A- La fille de…

• Antigone est la fille d’Œdipe => rappelez son lourd passé familial. NB : Antigone est aussi celle qui a accompagné son père lorsque ce dernier s’est crevé les yeux.

• Anouilh, malicieusement, fait référence au mythe à plusieurs reprises. Cf. la réplique de Créon « comme ton père ! » > allusion à Œdipe.