fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Le critique A Bellessort affirme : « le succès du roman repose sur notre éternel besoin qu'on nous raconte des histoires où nous nous reconnaissons tels que nous voudrions être ». | Dissertations

Dissertations

Le critique A Bellessort affirme : « le succès du roman repose sur notre éternel besoin qu'on nous raconte des histoires où nous nous reconnaissons tels que nous voudrions être ».
Partagez vous ce point de vue ?

Extrait du corrigé :

Roman > identification à des héros => le roman est le lieu de l’évasion, de l’aventure à travers le récit (et l’identification) à de véritables héros.

 

I- Le héros et la littérature

              Le lecteur a envie de distraction, de rêve, d’aventure (et pas de platitudes). Il s’attend donc à lire l’histoire d’un héros :

              A- Des destins d’exception

• Le roman ne raconte pas d’histoire banale > évoque des faits qui souvent sortir de l’ordinaire.

Cf. la vie de Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir de Stendhal.

• Ambition et réussite. Traits de caractères qu’apprécie le lecteur : vit à travers son personnage, l’admire lecteur s’évade à travers les aventures rocambolesques du héros qu’il admire… Ex : les aventures d’Arsène Lupin, de Rouletabille, de Maigret mais aussi du duc de Nemours et de sa fameuse botte…

• Ex : les romans de capes et d’épées ou d’aventure => d’Artagnan, le capitaine Fracasse… sont devenus des sortes de légendes. Cf. aussi Edmond Dantès, devenu le comte de Monte-Cristo qui organise toute sa vengeance.

             

              B- Des caractères non communs

• Les personnages de roman ont souvent de fortes personnalités. Ce sont des personnages complexes

•Personnalités hors du commun : Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses de Laclos ; ou Valmont dont le cynisme cache parfois une vraie tendresse.

R : le personnage est aussi doté un physique particulier => Cf. la beauté sans pareil de la Princesse de Clèves. Cf. le nez de Cyrano de Bergerac.               

• Passions absolues : on pense à la passion que voue Des Grieux à Manon Lescaut dans l’œuvre de Prévost => il se fâche avec son père, part en Amérique avec la jeune femme qui, pourtant, l’a plusieurs fois trompé. Cf. aussi les tourments d’une jalousie excessive de Phèdre.

• Cf. aussi la grande cruauté de Barbe Bleue dans le conte de Perrault ou de Folcoche. Dans Vipère au poing, le lecteur s’identifie au jeune garçon qui se révolte face à sa terrible mère > héros rebelle, courageux…

              ∆) Le roman met en scène des personnages qui ne sont pas sans éclat, des personnages qui, au contraire, ont du tempérament ou une histoire étonnante – et si ce n’est pas le cas, l’écriture se charge de renforcer l’épique, l’extraordinaire de sa situation.

=> Le lecteur s’identifie à des personnages au tempérament bien marqué, qui ose des choses, à qui il arrive des aventures, qui rencontre l’amour…