fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Marivaux, Le Jeu de l'amour et du hasard, acte II, scène 6. | Commentaires composés | Marivaux | Théâtre

Commentaires composés | Marivaux | Théâtre

Marivaux, Le Jeu de l'amour et du hasard, acte II, scène 6.

 Lisette, Arlequin, Silvia

 

Lisette.

Que voulez-vous lisette ?

 

Silvia. J’aurais à vous parler, Madame.

 

Arlequin.

Ne voilà-t-il pas ! Eh ma mie revenez dans un quart d’heure, allez, les femmes de chambre de mon pays n’entrent point qu’on ne les appelle.

 

Silvia.

Monsieur, il faut que je parle à Madame.

 

Arlequin.

Mais voyez l’opiniâtre soubrette ! Reine de ma vie renvoyez-la. Retournez-vous-en, ma fille, nous avons ordre de nous aimer avant qu’on nous marie, n’interrompez point nos fonctions.

 

Lisette.

Ne pouvez-vous pas revenir dans un moment, Lisette ?

 

Silvia.

Mais, Madame…

 

Arlequin.

Mais ! Ce mais-là n’est bon qu’à me donner la fièvre.

 

Silvia, à part les premiers mots.

Ah le vilain homme ! Madame, je vous assure que cela est pressé.

 

Lisette.

Permettez donc que je m’en défasse, Monsieur.

 

Arlequin.

Puisque le diable le veut, et elle aussi… Patience… Je me promènerai en attendant qu’elle ait fait. Ah, les sottes gens que nos gens !

 

Extrait du corrigé : 

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, dit Marivaux : journaliste, auteur dramatique et romancier français né le 4 février 1688 à Paris où il est mort, presque oublié, le 12 février 1763.

Marivaux est surtout connu pour ses pièces de théâtre. Il a toutefois écrit deux romans très connus et restés inachevés : Le Paysan parvenu et La Vie de Marianne.

 

Le Jeu de l’amour et du hasard est une comédie en trois actes et en prose de Marivaux, représentée pour la première fois le 23 janvier 1730 par les comédiens italiens à l’hôtel de Bourgogne.

M. Orgon, le père de Sylvia, souhaite que sa fille épouse Dorante, le fils de son ami. Silvia obtient de son père l'autorisation d'observer, sous le déguisement de sa servante (Lisette), Dorante. Mais elle ignore que ce dernier a eu la même idée qu'elle.

 

Acte II, scène 6 :

Personnages présents :

Silvia

Lisette > servante de Silvia qui prend sa place.

Arlequin > valet de Dorante qui prend sa place.

 

I- Soubrette – maîtresse –fiancé

            A- Renversement des rôles