fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Jaccottet, Chants d'en bas, « Parler est facile ». | Commentaires composés | Jaccottet | Poésie

Commentaires composés | Jaccottet | Poésie

Jaccottet, Chants d'en bas, « Parler est facile ».

 Parler est facile, et tracer des mots sur la page,

en règle générale, est risquer peu de chose :

un ouvrage de dentellière, calfeutré,

paisible (on a pu même demander

à la bougie une clarté plus douce, plus trompeuse),

tous les mots sont écrits de la même encre,

« fleur » et « peur » par exemple sont presque pareils,

et j’aurai beau répéter « sang » du haut en bas

de la page, elle n’en sera pas tachée,

ni moi blessé.

 

Aussi arrive-t-il qu’on prenne ce jeu en horreur,

qu’on ne comprenne plus ce qu’on a voulu faire

en y jouant, au lieu de se risquer dehors

et de faire meilleur usage de ses mains.

 

Cela,

c’est quand on ne peut plus se dérober à la douleur,

qu’elle ressemble à quelqu’un qui approche

en déchirant les brumes dont on s’enveloppe,

abattant un à un les obstacles, traversant,

la distance de plus en plus faible — si près soudain

qu’on ne voit plus que son mufle plus large

que le ciel.

 

Parler alors semble mensonge, ou pire : lâche

insulte à la douleur, et gaspillage

du peu de temps et de forces qui nous reste.

 

 Extrait du corrigé : 

Philippe Jaccottet, né en 1925, est un poète suisse vaudois. Chants d'en bas est publié en 1974.

 

Poème sur l’écriture poétique.

 

I- Un poème sur la poésie 

            A- Vers libres

• Montrez qu’il s’agit d’un poème en vers libres.

- Pas de recherche de vers qui riment, exceptés quelques rimes en « é » : « blessé ; calfeutré ; tachée ; demander ».