fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Beckett, En attendant Godot, acte II - Quelle journée !... | Commentaires composés | Beckett | Théâtre

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés | Beckett | Théâtre

Beckett, En attendant Godot, acte II - Quelle journée !...

 ESTRAGON 

Quelle journée !

VLADIMIR 
Qui t'a esquinté ? Raconte-moi.

ESTRAGON 
Voilà encore une journée de tirée.

VLADIMIR 
Pas encore.

ESTRAGON 
Pour moi elle est terminée, quoi qu'il arrive. Tout à l'heure, tu... je t'ai entendu.

VLADIMIR 
C'est vrai je me rappelle.

ESTRAGON 
Cela m'a fait de la peine. Je me disais, il est seul, il me croit parti pour toujours et il chante. 
VLADIMIR 
On ne commande pas à son humeur. Toute la journée je me suis senti dans une forme extraordinaire. Je ne me suis pas levé de la nuit, pas une seule fois.

ESTRAGON 
Tu vois, tu pisses mieux quand je ne suis pas là.

VLADIMIR 
Tu me manquais - et en même temps j'étais contend. N'est-ce pas curieux ?

ESTRAGON 
Content ?

VLADIMIR 
Ce n'est peur-être pas le mot.

ESTRAGON 
Et maintenant ?

VLADIMIR 
Mainteant... te revoilà... nous revoilà... me revoilà.

ESTRAGON 
Tu vois, tu vas moins bien quand je suis là. Moi aussi, je me sens mieux seul.

VLADIMIR 
Alors pourquoi rappliquer ?

ESTRAGON 
Je ne sais pas .

VLADIMIR 
Mais moi je le sais. Parce que tu ne sais pas te défendre. Moi je ne t'aurais pas laissé battre.

ESTRAGON 
Tu n'aurais pas pu l'empêcher.

VLADIMIR 
Pourquoi ?

ESTRAGON 
Ils étaient dix. 
 

 

VLADIMIR 
Mais non, je veux dire que je t'aurais empêche de t'exposer à être battu.

ESTRAGON 
Je ne faisais rien.

VLADIMIR 
Alors pourquoi ils t'ont battu ?

ESTRAGON 
Je ne sais pas.

VLADIMIR 
Non, vois-tu, Gogo, il y a des choses qui t'échappent qui ne m'échappent pas à moi. Tu dois le sentir.

ESTRAGON 
Je te dis que je ne faisais rien.

VLADIMIR 
Peur-être bien que non. Mais il y a la manière, il y a la manière, si on tient à sa peau. Enfin ne parlons plus de ça. Te voilà revenu, et j'en suis bien content.

ESTRAGON 
Ils étaient dix.

VLADIMIR 
Toi aussi, tu dois être content, au fond, avoue-le.

ESTRAGON 
Conten de quoi ?

VLADIMIR 
De m'avoir retrouvé.

ESTRAGON 
Tu crois ?

VLADIMIR 
Dis-le, même si ce n'est pas vrai.

ESTRAGON 
Qu'est-ce que je dois dire ?

VLADIMIR 
Dis, je suis content.

ESTRAGON 
Je suis content.

VLADIMIR 
Moi aussi.

ESTRAGON 
Moi aussi.

VLADIMIR 
Nous sommes contents.

ESTRAGON 
Nous sommes contents. Qu'est-ce qu'on fait, maintenant qu'on est contents ?

VLADIMIR 
On attend Godot.

ESTRAGON 
C'est vrai.