fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Ronsard, Madame, je serais ou du plomb ou du bois... | Commentaires composés | Ronsard | Poésie

Commentaires composés | Ronsard | Poésie

Ronsard, Madame, je serais ou du plomb ou du bois...

Ronsard – Madame, je serais ou du plomb ou du bois

 

1.      Madame, je serais ou du plomb ou du bois,

2.      Si moi que la nature a fait naître François ,

3.      Aux races à venir je ne contais la peine

4.      Et l’extrême malheur dont notre France est pleine.

5.      Je veux de siècle en siècle au monde publier

6.      D’une plume de fer sur un papier d’acier,

7.      Que ses propres enfants l’ont prise et dévêtue,

8.      Et jusques à la mort vilainement battue.

9.      Elle semble au marchand, accueilli de malheur,

10. Lequel au coin d’un bois rencontre le voleur,

11. Qui contre l’estomac lui tend la main armée,

12. Tant il a l’âme au corps d’avarice affamée.

13. Il n’est pas seulement content de lui piller

14. La bourse et le cheval ; il le fait dépouiller,

15. Le bat et le tourmente, et d’une dague essaie

16. De lui chasser du corps l’âme par une plaie ;

17. Puis en le voyant mort se sourit de ses coups,

18. Et le laisse manger aux mâtins et aux loups.

 

 Extrait du corrigé : 

Pierre de Ronsard (1er septembre 1524 - 27 décembre 1585) : poète qui fut l’un des plus importants au XVIe siècle. Appartient, comme son ami Du Bellay, à la Pléiade.

Surnommé le « Prince des poètes et poète des princes », Ronsard a écrit de des poèmes engagés et de la poésie « officielle » dans le contexte des guerres de religions, des épopées et de la poésie lyrique, connue à travers des recueils comme Les Odes (1550-1552) et Les Amours (Les Amours de Cassandre, 1552 - Les Amours de Marie, 1555 - Sonnets pour Hélène ,1578).

            Dans ses poèmes lyriques, Ronsard développe la forme du sonnet et les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l'Antiquité gréco-latine.

 

« Madame, je serais ou du plomb ou du bois » :

Ce texte est extrait la Continuation du discours sur les Misères de ce temps, de 1562.

Ronsard s’adresse à la reine.

 

1562 > en France, débute la guerre de religion, entre les catholiques et les protestants.

NB : Ronsard prend le parti du roi et de l’église catholique.

 

Texte en vers

18 alexandrins > vers noble de la poésie française.

Disposition des rimes :

- Rimes suivies, du type AA BB

Ex : « dévêtue, battue ; malheur, voleur »

 

Qualité des rimes.

- Rimes pauvres (1 son commun).

Ex : « coups ; loups » {u}

 

- Rimes suffisantes (2 sons communs).

Ex : « publier ; acier » {i e}

 

- Rimes riches (3 sons communs et plus).

Ex : « malheur ; voleur » {l œ r}

 

Quel rôle Ronsard donne-t-il au poète et à la poésie ?

 

I- Le rôle du poète

            A- Discours à la reine

• « Madame » > il s’adresse à la reine.

Il s’agit de Catherine de Médicis, la femme du roi Henri II, décédé quelques années plus tôt, mère de François II, qui est mort, et du futur roi Charles IX.