fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Pierre de Ronsard, « Comme un Chevreuil ». | Commentaires composés | Ronsard

Commentaires composés | Ronsard

Pierre de Ronsard, « Comme un Chevreuil ».
Comme un Chevreuil, quand le printemps détruit...

Pierre de Ronsard, Les Amours de Cassandre, « Comme un Chevreuil ».

 

1.      Comme un Chevreuil, quand le printemps détruit

2.      L'oiseux cristal de la morne gelée,

3.      Pour mieux brouter l'herbette emmiellée

4.      Hors de son bois avec l'Aube s'enfuit,

 

5.      Et seul, et sûr, loin de chien et de bruit,

6.      Or sur un mont, or dans une vallée,

7.      Or près d'une onde à l'écart recelée,

8.      Libre folâtre où son pied le conduit :

 

9.      De rets ni d'arc sa liberté n'a crainte,

10. Sinon alors que sa vie est atteinte,

11. D'un trait meurtrier empourpré de son sang :

 

12. Ainsi j'allais sans espoir de dommage,

13. Le jour qu'un oeil sur l'avril de mon âge

14. Tira d'un coup mille traits dans mon flanc.

 

 

 

 Extrait du corrigé :

Pierre de Ronsard (1er septembre 1524 - 27 décembre 1585) : poète qui fut l’un des plus importants au XVIe siècle. Appartient, comme son ami Du Bellay, à la Pléiade.

Surnommé le « Prince des poètes et poète des princes », Ronsard a écrit de des poèmes engagés et de la poésie « officielle » dans le contexte des guerres de religions, des épopée et de la poésie lyrique, connue à travers des recueils comme Les Odes (1550-1552) et Les Amours (Les Amours de Cassandre, 1552 - Les Amours de Marie, 1555 - Sonnets pour Hélène ,1578).

Dans ses poèmes lyriques, Ronsard développe les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l'Antiquité gréco-latine et à la forme du sonnet.  

 

Sonnet composé de 14 décasyllabes.

Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA.

Rimes du type CCD, EED dans les tercets > sonnet italien ou marotique.

Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

 

I- Un sonnet sur la campagne 

            A- La faune

• Poème qui évoque les animaux (animaux que l’on chasse). Cf. « Comme un Chevreuil ; L'oiseux cristal » + « loin de chien » ; « brouter l'herbette emmiellée » > description

• Références à la chasse qui se retrouveront dans les tercets : « Tira ; De rets ni d'arc ».