fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Faites une anthologie poétique sur le thème de la ville. | Ecritures d'invention | Poésie

Ecritures d'invention | Poésie

Faites une anthologie poétique sur le thème de la ville.

 Extrait du corrigé :

Faites une anthologie poétique sur le thème de la ville.

 

Dans une anthologie poétique, vous devez :

- donner un titre à votre recueil (1e page avec votre nom, le titre et une illustration) > comme un livre

- insérer une table des poèmes

- ajouter votre préface (cf. conseils supra).

- insérer vos poèmes (une dizaine en moyenne) : un poème par page > avec l’auteur, le titre du poème, une présentation du poème (en rapport avec votre thème) et vos commentaires.

- mettre si vous le voulez une petite biographie de tous les poètes cités.

- terminer par une bibliographie.

 

+ vous pouvez agrémenter votre devoir d’illustrations en accord avec votre sujet.

 

Par exemple, pour le thème de la ville, vous pouvez ajouter des illustrations de tableaux de Monet et de Caillebotte.

 

Voici une liste non-exhaustive de poèmes ayant des liens avec la ville :

La Fontaine, Fables, « Le rat des villes et le rat des champs ».

 

Autrefois le Rat de ville

Invita le Rat des champs,

D'une façon fort civile,

A des reliefs d'ortolans.

 

Sur un tapis de Turquie

Le couvert se trouva mis :

Je laisse à penser la vie

Que firent ces deux amis.

 

Le régal fut fort honnête,

Rien ne manquait au festin ;

Mais quelqu'un troubla la fête,

Pendant qu'ils étaient en train.

 

A la porte de la salle

Ils entendirent du bruit ;

Le Rat de ville détale,

Son camarade le suit.

 

Le bruit cesse, on se retire :

Rats en campagne aussitôt ;

Et le Citadin de dire :

Achevons tout notre rôt.

 

C'est assez, dit le Rustique ;

Demain vous viendrez chez moi.

Ce n'est pas que je me pique

De tous vos festins de roi ;

 

Mais rien ne vient m'interrompre ;

Je mange tout à loisir.

Adieu donc ; fi du plaisir

Que la crainte peut corrompre !