fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Ronsard, Second livre des Amours, « Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère ». | Commentaires composés | Ronsard

Commentaires composés | Ronsard

Ronsard, Second livre des Amours, « Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère ».

 Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère,

Et pour ce, Corydon, ferme bien l’huis sur moi.

Si rien me vient troubler, je t’assure ma foi

Tu sentiras combien pesante est ma colère.

 

Je ne veux seulement que notre chambrière

Vienne faire mon lit, ton compagnon, ni toi,

Je veux trois jours entiers demeurer à requoi,

Pour folâtrer après une semaine entière.

 

Mais si quelqu’un venait de la part de Cassandre,

Ouvre-lui tôt la porte, et ne le fais attendre,

Soudain entre en ma chambre, et me viens accoutrer.

 

Je veux tant seulement à lui seul me montrer :

Au reste, si un Dieu voulait pour moi descendre

Du ciel, ferme la porte, et ne le laisse entrer.

 

Extrait du corrigé :

Pierre de Ronsard (1er septembre 1524 - 27 décembre 1585) : poète qui fut l’un des plus importants au XVIe siècle. Appartient, comme son ami Du Bellay, à la Pléiade.

Surnommé le « Prince des poètes et poète des princes », Ronsard a écrit de des poèmes engagés et de la poésie « officielle » dans le contexte des guerres de religions, des épopée et de la poésie lyrique, connue à travers des recueils comme Les Odes (1550-1552) et Les Amours (Les Amours de Cassandre, 1552 - Les Amours de Marie, 1555 - Sonnets pour Hélène ,1578).

Dans ses poèmes lyriques, Ronsard développe les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l'Antiquité gréco-latine et à la forme du sonnet.  

 

 Sonnet de Ronsard : 2 quatrains, deux tercets.

14 alexandrins.

Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA.

Rimes en CCD, EDE dans les tercet > sonnet français. 

Alternance respectée entre les rimes masculines et les rimes féminines.

 

I- Un désir de lecture 

            A- Lire

• Désirs du poète : « lire en trois jours l’Iliade d’Homère » > performance (+ culture antique). Reprend la durée. Cf. « trois jours entiers ».

• Besoin de tranquillité absolue. Cf. « ferme bien l’huis sur moi » > enfermé avec son livre ; « Si rien me vient troubler » > ne veut pas être dérangé ; « trois jours entiers demeurer à requoi » ?

• Seule volonté > lire tranquillement. Cf. « Je ne veux seulement que » > restriction.