fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : On dirait que c'est hors du monde, perdu, mais merveilleusement perdu, préservé. Pensez-vous que cette définition du jardin donnée par Philippe Jaccottet puisse s'appliquer à la poésie ? | Dissertations | Poésie

Dissertations | Poésie

On dirait que c'est hors du monde, perdu, mais merveilleusement perdu, préservé. Pensez-vous que cette définition du jardin donnée par Philippe Jaccottet puisse s'appliquer à la poésie ?

 Extrait du corrigé :

« On dirait que c’est hors du monde, perdu, mais merveilleusement perdu, préservé. » Pensez-vous que cette définition du jardin donnée par Philippe Jaccottet puisse s’appliquer à la poésie?

Vous répondrez dans un développement organisé, en vous appuyant sur les textes du corpus, les poèmes étudiés en classe et vos propres lectures.

 

Jardin : beauté, endroit travaillé.

La poésie est-elle un jardin préservé, hors du monde ?

 

I- Un beau jardin éloigné du monde 

La poésie est avant tout le lieu du lyrisme et du beau.

A-    Un langage de l’émotion

• La poésie est surtout le langage des sentiments. Le poète peut dire Je et parler de ses sentiments dans son poème.

Poème > confession de ses peines, de ses douleurs, ses peurs… Séparation, mort : thème fréquents de la poésie => tristesse, désespoir, nostalgie…

Cf. « Le Lac » de Lamartine.

• Ex : Les Contemplations de Victor Hugo => recueil à caractère autobiographique, composé de deux parties (avant et après la mort de Léopoldine) dans lequel le poète parle de lui, de sa fille…

Cf. poème « Demain dès l’aube ». Chagrin du père qui a perdu sa fille. Dans le poème, il s’adresse à Léopoldine (qui s’est noyée), il la fait revivre le temps du poème « je sais que tu m’attends ».

• « L’art est utile […] parce qu’il est art » ; « Le principe de la poésie est, strictement et simplement, l’aspiration humaine vers une beauté supérieure » Baudelaire.