fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Rousseau cherche-t-il seulement à se justifier dans ses Confessions ? | Dissertations

Dissertations

Rousseau cherche-t-il seulement à se justifier dans ses Confessions ?

Extrait du corrigé :

 

Les Confessions : autobiographie de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) publiée à titre posthume.

Rousseau entreprend d'écrire ses mémoires dans une période particulièrement difficile de son existence : en 1762, le Parlement de Paris condamne l'Émile à être brûlé et Rousseau doit se réfugier dans la principauté de Neuchâtel. De plus, en 1764, Voltaire révèle l'abandon de ses quatre enfants aux Enfants-Trouvés. C’est donc dans un état d'esprit d'homme traqué qu’il entreprend d’écrire l’histoire de sa vie.

Les Confessions : composée de douze livres, cette œuvre est considérée comme la première autobiographie. Le titre a été choisi en référence aux Confessions de Saint-Augustin, publiées au IVe siècle après Jésus Christ.

 

Rousseau cherche-t-il seulement à se justifier dans ses Confessions => comment est construite cette œuvre, quel son but ?

 

I- L’œuvre de Rousseau 

            A- La 1e autobiographie

• L’œuvre de Rousseau est reconnue comme la 1e autobiographie de la littérature.

• Philippe Lejeune : « récit rétrospectif en prose qu'une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu'elle met l'accent sur sa vie individuelle, en particulier sur l'histoire de sa personnalité ». Écrit par une personne plutôt âgée, à la fin de sa vie.

• Récit à la première personne, celui qui dit « je », c’est bien l’auteur, celui qui tient sa plume. Multiplicité des marques de 1e personne. Identité de l’auteur, narrateur, personnage principal => Jean-Jacques Rousseau est au cœur du livre, au centre de tout cet ouvrage.

• Différence des « je », différence des temps : il faut différencier « je » de l’auteur, celui qui tient la plume (présent d’énonciation) du « je » du personnage (temps du récit, le plus souvent).

Ex : dans l’épisode des pommes volées, le « vieux » Rousseau raconte cet épisode vieux de plusieurs décennies mais il revit tant les événements que lorsqu’il dit qu’il s’est fait prendre « la plume m’en tombe des mains ».