fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans quelle mesure l'œuvre littéraire et ses personnages sont-ils efficaces pour inciter à réfléchir sur l'homme et le monde ? | Dissertations

Dissertations

Dans quelle mesure l'œuvre littéraire et ses personnages sont-ils efficaces pour inciter à réfléchir sur l'homme et le monde ?

 Extrait du corrigé :

Dans quelle mesure l'œuvre littéraire et ses personnages sont-ils efficaces pour inciter à réfléchir sur l'homme et le monde ?

 

 

Comment la littérature peut permettre au lecteur de réfléchir.

Par quels moyens les auteurs peuvent-ils toucher le lecteur ?

Comment, à travers un personnage, une histoire, les écrivains peuvent-ils inciter à réfléchir sur l’homme et le monde ?

 

I- Œuvre littéraire et réflexion

            A- Genres dédiés à la réflexion

• La réflexion se développe souvent à travers des genres dits « sérieux ».

Ex : le dialogue.

Cf. Entretien d'un père avec ses enfants (ex : question de respect du Serment d'Hippocrate : un criminel mérite t-il d'être soigné ?) : Diderot => aucun des personnages n'est censé représenter la pensée de l'auteur à lui seul : c'est sa réflexion intégrale qui est illustrée.

Ex : la correspondance.

Correspondance qui contient un discours.

Cf. Les Provinciales de Pascal qui défendent le jansénisme ou Les Lettres philosophiques de Voltaire : la lettre est un moyen d’exprimer haut et fort des positions politiques, ses idées philosophiques.

 Ex : l’essai. Registre didactique puisqu’il propose un enseignement ou un partage de connaissances en un discours structuré – plan rigoureux, thématique, analytique, logique sur un sujet précis.

 

            B- Engagement de l’écrivain