fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, Préambule. | Commentaires composés | Rousseau

Commentaires composés | Rousseau

Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, Préambule.
Intus, et in cute. Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple...

 Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, Préambule/incipit. 

 

Intus, et in cute.

 

Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature; et cet homme, ce sera moi.

 

Moi seul. Je sens mon cœur, et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j'ai vus; j'ose croire n'être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le moule dans lequel elle m'a jeté, c'est ce dont on ne peut juger qu'après m'avoir lu.

 

Que la trompette du jugement dernier sonne quand elle voudra, je viendrai, ce livre à la main, me présenter devant le souverain juge. Je dirai hautement: Voilà ce que j'ai fait, ce que j'ai pensé, ce que je fus. J'ai dit le bien et le mal avec la même franchise. Je n'ai rien tu de mauvais, rien ajouté de bon; et s'il m'est arrivé d'employer quelque ornement indifférent, ce n'a jamais été que pour remplir un vide occasionné par mon défaut de mémoire. J'ai pu supposer vrai ce que je savais avoir pu l'être, jamais ce que je savais être faux. Je me suis montré tel que je fus: méprisable et vil quand je l'ai été; bon, généreux, sublime, quand je l'ai été: j'ai dévoilé mon intérieur tel que tu l'as vu toi-même. Être éternel, rassemble autour de moi l'innombrable foule de mes semblables; qu'ils écoutent mes confessions, qu'ils gémissent de mes indignités, qu'ils rougissent de mes misères. Que chacun d'eux découvre à son tour son cœur au pied de ton trône avec la même sincérité, et puis qu'un seul te dise, s'il l'ose: je fus meilleur que cet homme-là.

 

Extrait du corrigé :

Les Confessions : autobiographie de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) publiée à titre posthume.

Il entreprend d'écrire ses mémoires dans une période particulièrement difficile de son existence : en 1762, le Parlement de Paris condamne l'Émile à être brûlé et Rousseau doit se réfugier dans la principauté de Neuchâtel. De plus, en 1764, Voltaire révèle l'abandon de ses quatre enfants aux Enfants-Trouvés. C’est donc dans un état d'esprit d'homme traqué qu’il entreprend d’écrire l’histoire de sa vie.

Le titre a été choisi en référence aux Confessions de Saint-Augustin, publiées au IVe siècle après Jésus Christ.

Les Confessions : composée de douze livres, cette œuvre est considérée comme la première autobiographie.

 

Le préambule ou incipit étudié expose le projet de Rousseau.

 

I- Une œuvre autobiographique 

            A- Récit sur l’auteur

• « Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple » > cela est juste. Montaigne avait déjà écrit lesEssais dont il était la « matière », mais s’il a écrit sur lui, son œuvre n’est pas une autobiographie. LesConfessions de Saint Augustin : pas une autobiographie, se confesse pour se rapprocher de Dieu… Rousseau inaugure en effet ce genre.

« une entreprise » : déterminant indéfini. Va expliquer son projet.

• « et dont l'exécution n'aura point d'imitateur » : verbe au futur. Rousseau semble sûr de lui. Toutefois, il aura de très nombreux imitateurs. (C’est un petit peu prétentieux de prétendre que personne ne le fera…).

• « Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature; et cet homme, ce sera moi » : peindre un homme (biographie), se peindre soi-même (autobiographie).

• « Je » qui est au centre de l’entreprise. Œuvre qui est centrée sur « Je ».

=> Multiplication des marques de 1e personne. Cf. 19 « je » + 7 « j’ » ; 5 « mes » ; 3 « moi » ; 3 « mon » ; 2 « me ».

Cf. « Moi seul ».

• « Je » qui décide de cette entreprise. Cf. « Je forme » ; « Je veux montrer » > volonté.

Cf. « je viendrai me présenter » ; « j’ai dévoilé mon intérieur »… Rousseau est la matière de son livre.