fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Les personnages antipathiques n'ont-ils pour fonction que de susciter le rejet du lecteur ? | Dissertations

Dissertations

Les personnages antipathiques n'ont-ils pour fonction que de susciter le rejet du lecteur ?

 Extrait du corrigé :

Les personnages antipathiques n'ont-ils pour fonction que de susciter le rejet du lecteur ?

 

Un personnage doit-il forcément être sympathique ?

 

Qu’apporte un personnage imparfait au roman ?

 

I – L’intérêt de personnages peu héroïques

            A- De nombreux personnages peu sympathiques

• Les romans contiennent très souvent des personnages peu sympathiques.

• Certains personnages sont réellement très peu sympathiques et inspirent du rejet.

Ex : les Thénardier et Javert dans Les Misérables de Victor Hugo => inspirent dégoût, rejet de la part du lecteur.

Ils permettent aussi au lecteur de bien différencier les « bons » personnages (Fantine…) des mauvais.

Ex : Folcoche dans Vipère au poing > figure de la marâtre, de la mère mauvaise, méchante, injuste.