fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Pensez-vous comme Boris Vian qu'un roman n'est que le fruit de l'imagination de son auteur ? | Dissertations | roman

Dissertations | roman

Pensez-vous comme Boris Vian qu'un roman n'est que le fruit de l'imagination de son auteur ?

 Extrait du corrigé :

Pensez-vous comme Boris Vian qu’un roman n’est que le fruit de l’imagination de son auteur ?

 

Origine : conte / mythe et de l’épopée => le roman apparaît alors comme une forme seconde, et donc dégradée, de ces grands genres. Le roman offre donc souvent l’histoire d’un ou plusieurs personnages à qui il arrive des aventures.

 

Le roman, par définition, est une œuvre de fiction, elle est inventée par le romancier. Elle sort donc de l’imagination de son auteur.

Pourtant, le romancier ne s’inspire-t-il pas aussi du réel ?

Quelles sont les sources d’inspiration du romancier ?

 

I- Le roman, œuvre de fiction et d’imagination

NB : Le roman est une œuvre unique > même si plusieurs romans peuvent raconter une histoire proche, dont l’action est similaire, les deux romans seront différents car ils proviendront de romanciers différents > seront les fruits de l’imagination de plusieurs personnes.

            A- Une histoire inventée

• La fonction 1e du romancier : celle d’écrire une œuvre de fiction, car le lecteur attend de la lecture de son roman de s’évader, de rêver, de vivre des aventures…

• Le romancier écrit un roman > une histoire, un récit fictif. Imagination du romancier > celui qui est capable d’inventer de très nombreuses histoires. Cf. Balzac, Dumas…

 • Le romancier n’est pas tenu par un souci de réalisme. Ex : donner un exemple tiré de votre corpus ou de vos lectures personnelles. Évoque le sujet qu’il souhaite… (Par exemple, est-ce qu’une Miss Marple réelle, vraie, rencontrerait autant de meurtres et de meurtriers dans la vraie vie ? !).

• Fiction : liberté de l’écrivain qui crée l’histoire qu’il veut. Le romancier fait s’ajuster les événements qui arrivent comme il le souhaite (mort d’un personnage => arrivée du testament et de l’argent à Jean, au début de Pierre et Jean par exemple).