fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : La Fontaine, Le Loup et le Chien | Commentaires composés | La Fontaine | Fable

Commentaires composés | La Fontaine | Fable

La Fontaine, Le Loup et le Chien

Jean de La Fontaine, Fables, « Le loup et le chien »

 

 

Un Loup n'avait que les os et la peau,

Tant les chiens faisaient bonne garde.

Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,

Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.

L'attaquer, le mettre en quartiers,

Sire Loup l'eût fait volontiers ;

Mais il fallait livrer bataille,

Et le Mâtin était de taille

A se défendre hardiment.

Le Loup donc l'aborde humblement,

Entre en propos, et lui fait compliment

Sur son embonpoint, qu'il admire.

"Il ne tiendra qu'à vous beau sire,

D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.

Quittez les bois, vous ferez bien :

Vos pareils y sont misérables,

Cancres, hères, et pauvres diables,

Dont la condition est de mourir de faim.

Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :

Tout à la pointe de l'épée.

Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "

Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?

- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens

Portants bâtons, et mendiants ;

Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :

Moyennant quoi votre salaire

Sera force reliefs de toutes les façons :

Os de poulets, os de pigeons,

Sans parler de mainte caresse. "

Le Loup déjà se forge une félicité

Qui le fait pleurer de tendresse.

Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.

"Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.

- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché

De ce que vous voyez est peut-être la cause.

- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas

Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?

- Il importe si bien, que de tous vos repas

Je ne veux en aucune sorte,

Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "

Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

 

 Extrait du corrigé

Jean de La Fontaine (1621-1695) : poète, moraliste, dramaturge, librettiste et romancier qui a vécu au temps de Louis XIV.

 

Ses Fables, écrites entre 1668 et 1694, constituent la principale œuvre poétique du classicisme, et l'un des plus grands chefs d'œuvre de la littérature française.

Ces fables furent écrites dans un but éducatif et étaient adressées au Dauphin.

 

« Le Loup et le chien » :

En quoi cette fable appartient-elle au genre de l’apologue ?

 

 

I- Une fable

            A- Un poème

• La fable est composé de 41 vers.

Alternance de vers courts et longs > rythme.

• Disposition des rimes.

- Rimes croisées, du type ABAB.

Ex : « peau ; garde ; beau ; mégarde ».

- Rimes suivies, du type AABB.

Ex : « quartiers ; volontiers ; bataille ; taille »…

- Rimes embrassées, du type ABBA.

Ex : « faire ; gens ; mendiants ; complaire »…

> Alternance des types de rimes. Rythme.

• Qualité des rimes.

- Rimes pauvres (1 son commun).

Ex : « façons » ; « pigeons » {ɔ̃}

- Rimes suffisantes (2 sons communs).

Ex : « sire » ; « admire » {i r}

- Rimes riches (3 sons communs et plus).

Ex : « importe » ; « sorte » {o r t}