fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Peut-on dire que le valet de comédie est un double de son maître ? | Dissertations | Comédie

Dissertations | Comédie

Peut-on dire que le valet de comédie est un double de son maître ?

 Extrait du corrigé :

Peut-on dire que le valet de comédie est un double de son maître ?

 

 

 

Valet : double de son maître ?

Peut-on dire, comme Marivaux, « tel valet, tel maître » > proximité entre le maître et son valet. Maître et valet qui se valent > reflet…

Rôle de ces rapports entre les valets et leurs maîtres au XVIIIe ?

Places du valet dans ce couple ? Le valet est-il vraiment le double du maître ?

 

I- Tel valet, tel maître 

            A- Confidents

• Souvent les valets et les soubrettes sont les confidents de leur maître / maîtresse => sont au courant de leurs sentiments et des intrigues et les secondent.

Ex : Dubois et Dorante dans Les Fausses Confidences.

Ex : Figaro et le comte d’Almaviva dans Le Barbier de Séville.

• Les maîtresses confient leurs secrets et leurs plans à leur servante dans les comédies de Marivaux

=> Mais si les valets / soubrettes aident leurs maîtres /maîtresses, ils ont aussi un intérêt à leur propre niveau. Ex : souvent les soubrettes sont éprises du valet de l’amoureux de leur maîtresse. En travaillant aux amours de leur maître, le valet travaille aussi pour lui. => sont intéressés. Travaillent aussi pour leurs propres affaires.

« Tel valet » > « telle maître ».