fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Un lecteur peut-il s'identifier à un personnage dont le romancier lui propose un portrait négatif ? | Dissertations

Dissertations

Un lecteur peut-il s'identifier à un personnage dont le romancier lui propose un portrait négatif ?
Quel intérêt offre ce type de portrait ?

Extrait du corrigé :

Un personnage de roman > héros. Le héros de roman doit-il être un personnage positif, à qui tout réussit ?

Le héros normalement n’est ni maladroit, ni ridicule, ni faible => réussit.    

Pourtant, des romanciers ont créé des personnages moins glorieux. Pourquoi ? Qu’apporte le héros imparfait au roman ?

 

I- Le roman et le héros

              Le lecteur de roman a envie de distraction, de rêve, d’aventure (et pas de platitudes). Il s’attend donc à lire l’histoire d’un héros :

              A- Des destins d’exception

• Le roman ne raconte pas d’histoires banales et le personnage de roman doit faire des choses qui sortent de l’ordinaire. Ex : la vengeance planifiée (et réussie) d’Edmond Dantès devenu le comte de Monte-Cristo. Ex : Georges Duroy, fils de paysans, qui devient très riche et entre dans l’aristocratie > Du Roy.

•Ambition et réussite. Traits de caractères qu’apprécie le lecteur : vit à travers son personnage, l’admire lecteur s’évade à travers les aventures rocambolesque du héros qu’il admire…

• Ex : les romans de capes et d’épées ou d’aventure => d’Artagnan, le capitaine Fracasse… sont devenus des sortes de légendes.

Ex : Arsène Lupin > se sort de toutes les situations les plus terribles.