fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Prévost, Manon Lescaut - La veille même de celui que je devais quitter cette ville... | Commentaires composés

Commande Suspendue
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

Fiche
Méthodologie
Méthodologie
Oral
Retour
liste
Commentaires composés

Prévost, Manon Lescaut - La veille même de celui que je devais quitter cette ville...

 La veille même de celui que je devais quitter cette ville, étant à me promener avec mon ami, qui s'appelait Tiberge, nous vîmes arriver le coche d'Arras, et nous le suivîmes jusqu'à l'hôtellerie où ces voitures descendent. Nous n'avions pas d'autre motif que la curiosité. Il en sortit quelques femmes, qui se retirèrent aussitôt. Mais il en resta une, fort jeune, qui s'arrêta seule dans la cour, pendant qu'un homme d'un âge avancé, qui paraissait lui servir de conducteur, s'empressait pour faire tirer son équipage des paniers. Elle me parut si charmante que moi, qui n'avais jamais pensé à la différence des sexes, ni regardé une fille avec un peu d'attention, moi, dis-je, dont tout le monde admirait la sagesse et la retenue, je me trouvai enflammé tout d'un coup jusqu'au transport. J'avais le défaut d'être excessivement timide et facile à déconcerter ; mais loin d'être arrêté alors par cette faiblesse, je m'avançai vers la maîtresse de mon cœur. Quoiqu'elle fût encore moins âgée que moi, elle reçut mes politesses sans paraître embarrassée. Je lui demandai ce qui l'amenait à Amiens et si elle y avait quelques personnes de connaissance. Elle me répondit ingénument qu'elle y était envoyée par ses parents pour être religieuse. L'amour me rendait déjà si éclairé, depuis un moment qu'il était dans mon cœur, que je regardai ce dessein comme un coup mortel pour mes désirs. Je lui parlai d'une manière qui lui fit comprendre mes sentiments, car elle était bien plus expérimentée que moi. C'était malgré elle qu'on l'envoyait au couvent, pour arrêter sans doute son penchant au plaisir, qui s'était déjà déclaré et qui a causé, dans la suite, tous ses malheurs et les miens.

 

Extrait du corrigé :

 

L’abbé Prévost (1697-1763) : écrivain, auteur de nombreux romans de mœurs et d’aventures et notamment de l’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut.

 

L’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut : l’action se situe pendant la Régence, et le récit, selon la technique du retour en arrière, est fait par des Grieux au marquis de Renoncourt. Il lui raconte ses amours contrariées avec une charmante jeune femme, Manon Lescaut, dont les mœurs ne sont pas tout à fait irréprochables.

 

Il s’agit de la fin du roman Manon Lescaut > histoire que l’on a extraite des Mémoires d’un homme de qualité dont il est le septième et dernier.

 

 

Narrateur > le jeune Des Grieux, l’amant de Manon > lui-même fait son récit à l’ « homme de qualité », M. de Renoncourt, qui le raconte dans ses Mémoires.