fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Marceline Desbordes-Valmore, Les Séparés | Commentaires composés

Commentaires composés

Marceline Desbordes-Valmore, Les Séparés

 Les séparés

N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre.
Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre, 
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas!

N'écris pas. N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes.
Ne demande qu'à Dieu...qu'à toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas!

N'écris pas. Je te crains ; j'ai peur de ma mémoire ; 
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire.
Une chère écriture est un portrait vivant.
N'écris pas!

N'écris pas ces doux mots que je n'ose plus lire : 
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur ; 
Que je les vois brûler à travers ton sourire ; 
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur.
N'écris pas!

 

Extrait du corrigé :

  

Marceline DESBORDES-VALMORE, née en 1786 et décédée en 1859, fut actrice et poète.

Comédienne et chanteuse, Marceline Desbordes-Valmore se produit notamment à l'Opéra-Comique et au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. De sa liaison avec comédien, qu'elle nomme Olivier dans ses poèmes, elle a un fils qui meurt à cinq ans. Elle épouse ensuite le comédien Prosper Lanchantin, dit Valmore, dont elle aura quatre enfants. Elle n’a qu’un enfant qui lui survit.

Cette femme de lettres française, dont l’instruction limitée a été palliée par son grand travail d’autodidacte, a écrit pendant toute sa vie, principalement des poésies élégiaques. Son personnage romantique, d'autodidacte à la vie éprouvante, toute pétrie de tristesses et de privation, et son talent de poétesse lui ont valu l’admiration de nombreux poètes, tels par Lamartine, Victor Hugo, Baudelaire. Toutefois, elle meurt pourtant seule et oubliée.

- « Les Séparés » : poème composé de 4 strophes.

- 20 vers répartis en strophes de 4 alexandrins dont les rimes sont croisées (du type ABAB) + 1 trisyllabe.

- Alternance respectée des rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et des rimes masculines.

- Chaque strophe commence et est terminée par « N’écris pas ». Antépiphore. Encadrement du poème par cette répétition, cette demande (impératif négatif). Insistance.

 

Poème écrit à l’homme aimé mais qui est séparé d’elle.

 

Nous vous proposons une étude linéaire du poème :

 

            1e strophe. Le désespoir de la poétesse :

• Situation : la poète s’adresse à une personne. Lyrisme.

Nombreuses marques de 1e personne qui renvoient à la poétesse. Cf. « je » *6 ; « mon cœur » * 3 ; « mes » ; « ma »…

• Je s’adresse à quelqu’un qui est tutoyer > proche, complicité…

Cf. les marques de 2e personne. Ex : « n’écris » (impératif de 2e personne) ; « tu » ; « ton »*2 ; « toi » *2…

• La poète s’adresse très probablement à son amant, ou peut-être plutôt son ancien amant. Cf. le titre « les séparés ». Les amants sont-ils séparés par des raisons physiques (voyage…) ou leur relation est-elle terminée ?

Cf. le champ lexical du cœur, de l’amour, mais de l’amour perdu. « Les beaux étés sans toi » ; « mon cœur » ; « mes bras qui ne peuvent t'atteindre »…