fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Sartre affirme : L’écrivain engagé sait que les mots sont des pistolets chargés. S'il parle, il tire. Cette métaphore vous paraît-elle pertinente pour évaluer le pouvoir de la littérature pour dénoncer le Mal ? | Dissertations

Dissertations

Sartre affirme : L’écrivain engagé sait que les mots sont des pistolets chargés. S'il parle, il tire. Cette métaphore vous paraît-elle pertinente pour évaluer le pouvoir de la littérature pour dénoncer le Mal ?

 Extrait du corrigé :

Sartre affirme : « L’écrivain engagé sait que les mots sont des pistolets chargés. S'il parle, il tire. » 

Cette métaphore vous paraît-elle pertinente pour évaluer le pouvoir de la littérature pour dénoncer le Mal ?

 

 

 

« J'écris pour agir », a dit Voltaire. Le rôle d'un écrivain est-il de défendre des valeurs auxquelles il tient ?

Sartre dans Les Mots : « Longtemps j'ai pris ma plume pour une épée ».

 

« L’écrivain engagé sait que les mots sont des pistolets chargés. S'il parle, il tire. » : cette métaphore sous-entend que les mots sont aussi puissants que des armes.

La littérature, lorsqu’elle s’engage contre des faits des sociétés, des injustices, est-elle si « efficace » ?

 

Depuis très longtemps, les romanciers mais aussi des poètes, des dramaturges utilisent leurs œuvres à des fins « sociale », en intervenant et/ou dénonçant certains abus de la société dans leurs écrits. Comment la littérature peut-elle intervenir dans la société et argumenter ? La littérature a-t-elle la capacité d’intervenir dans le monde, dans les injustices du quotidien ?

 

I- Engagement de l’écrivain et argumentation

            A- Des écrivains engagés

• Souvent dans l’histoire, les poètes sont intervenus dans la vie publique.

• Sartre Qu’est-ce que la littérature ? => « La parole est action » : l’écriture est une arme que tout écrivain est responsable d’utiliser ou non, ainsi l’écrivain est engagé qu’il choisisse de critiquer le système en place ou non : l’écrivain est responsable de ce qu’il écrit envers la société. « L’écrivain est en situation dans son époque : chaque parole a des retentissements ».

• Pour Hugo la mission de l’art est bien de « réveiller le peuple », c’est-à-dire de le sortir de la torpeur où le maintiennent le mensonge, la propagande, la peur, la lâcheté....

• Certains auteurs ont agi directement : Cf. Zola qui est parvenu, par ses actions, à faire réhabiliter Dreyfus.

Cf. Voltaire : l’affaire Calas (lutte pour réhabiliter la mémoire d’un protestant, accusé à tort, en raison de sa religion, du meurtre de son fils), Cf. le poète Char, résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale. Développez cette idée.

• Garantir la liberté : la littérature est une garantie de liberté d’expression. Voltaire : « Je désapprouve ce que vous venez de dire, mais je défendrai jusqu’à ma mort votre droit à le dire ».