fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Molière, Tartuffe, Acte III, scène 2. | Commentaires composés

Commentaires composés

Molière, Tartuffe, Acte III, scène 2.

 Molière, Tartuffe, Acte III, scène 2.

Tartuffe, Laurent, Dorine.

 

TARTUFFE, apercevant Dorine.

Laurent, serrez ma haire avec ma discipline,

Et priez que toujours le Ciel vous illumine.

Si l'on vient pour me voir, je vais aux prisonniers

Des aumônes que j'ai partager les deniers.

 

DORINE.

Que d'affectation et de forfanterie !

 

TARTUFFE.

Que voulez-vous ?

 

DORINE.

Vous dire...

 

TARTUFFE. Il tire un mouchoir de sa poche.

Ah ! mon Dieu, je vous prie,

Avant que de parler prenez-moi ce mouchoir.

 

DORINE.

Comment ?

 

TARTUFFE.

Couvrez ce sein que je ne saurais voir :

Par de pareils objets les âmes sont blessées,

Et cela fait venir de coupables pensées.

 

DORINE.

Vous êtes donc bien tendre à la tentation,

 Et la chair sur vos sens fait grande impression ?

Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte :

Mais à convoiter, moi, je ne suis point si prompte,

Et je vous verrais nu du haut jusques en bas,

Que toute votre peau ne me tenterait pas.

 

TARTUFFE.

Mettez dans vos discours un peu de modestie,

 Ou je vais sur-le-champ vous quitter la partie.

 

Extrait du corrigé :

Le Tartuffe ou l’Imposteur : comédie en cinq actes et en vers (1962 alexandrins) de Molière représentée pour la première fois au château de Versailles le 12 mai 1664.

Molière écrivit cette pièce en réaction aux agissements de la Compagnie du Saint-Sacrement. La pièce est achevée en 1669.

 

Intrigue : Orgon est un personnage assez important tombé sous la coupe de Tartuffe, un hypocrite et faux dévot.

=> Pièce qui souleva l’indignation du parti des dévots qui y voyaient une attaque en règle de la religion et des valeurs qu’ils véhiculaient. La Compagnie du Saint-Sacrement usa de son influence pour faire interdire la pièce, en faisant pression sur le roi.

Ce n’est que le 1er février 1669 que Molière reçoit de Louis XIV l’autorisation de jouer sa pièce (qui a été modifiée).

 

C’est dans la scène 2 de l’acte III qu’apparaît enfin Tartuffe. Il a été décrié par les uns, encensés par les autres et le spectateur découvre ce personnage tant attendu.

 

I- Une scène comique 

            A- Personnage tant attendu

• Montrez que l’arrivée de Tartuffe, ayant été retardée => le spectateur est donc très intéressé de le voir.

« Apercevant Dorine » => homme qui attache de l’importance aux apparences. Montrez aussi qu’il parle avec affectation.

• Personnage comique > se donne des airs. Semble outré. « Il tire un mouchoir de sa poche. »

• Montrez que dans ses répliques, Tartuffe exagère toujours.