fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : P.H.SIMON qui affirme que : Un texte dramatique est un texte littéraire conçu en vue d'être représenté ; sa nature est double : il n'existe pas sans un style, appréciable à la lecture, et, pourtant, ses valeurs propres ne peuvent jaillir pleinement que par le jeu du théâtre, par la représentation. | Dissertations

Dissertations

P.H.SIMON qui affirme que : Un texte dramatique est un texte littéraire conçu en vue d'être représenté ; sa nature est double : il n'existe pas sans un style, appréciable à la lecture, et, pourtant, ses valeurs propres ne peuvent jaillir pleinement que par le jeu du théâtre, par la représentation.
Qu'en pensez-vous ?

Extrait du corrigé :

« Un texte dramatique est un texte littéraire conçu en vue d'être représenté ; sa nature est double : il n'existe pas sans un style, appréciable à la lecture, et, pourtant, ses valeurs propres ne peuvent jaillir pleinement que par le jeu du théâtre, par la représentation » : dualité du texte théâtral. Texte écrit pour être joué, texte qui prend vie en étant joué.

Le théâtre est un spectacle => fait pour être vu, entendu.

Spectacle => importance de la mise en scène, du décor, etc.

 

I- Théâtre : un texte qui sera représenté

            A- Un texte littéraire

Pièce de théâtre => repose sur le texte du dramaturge. Texte écrit, travaillé => Qualité du texte. Cf. les alexandrins des tragédies…

• Beauté du texte : métaphores, allitérations, assonances => véritable travail de poésie. Qualité du texte. Cf. les alexandrins des tragédies… « Le temps n'est plus, Phénice, où je pouvais trembler./Titus m'aime, il peut tout, il n'a plus qu'à parler ».

ex : Bérénice : acte IV, scène 5. Lors du spectacle, peut-on prendre la mesure de la violence des sentiments de Bérénice (Champ lexical de l’amour, de la colère, de la souffrance et du désespoir), des gradation, du tragique. Titus tente de se défendre des accusations de Bérénice mais les émotions submergent la dimension argumentative de l’affrontement => beauté du texte à lire et à relire.

• Jeu de l’imagination => le lecteur s’imagine les scènes, ouvre son livre et se plonge dans l’univers des personnages.

Toutefois, Le texte théâtral, comme tout texte peut être lu mais sa spécificité le destine à être représenté. Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ».