fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Les grandes oeuvres dramatiques du passé sont aussi aptes - sinon plus - que celles écrites aujourd'hui en lien direct avec l'actualité à mettre en question le monde dans lequel nous vivons : partagez-vous cette opinion ? | Dissertations

Dissertations

Les grandes oeuvres dramatiques du passé sont aussi aptes - sinon plus - que celles écrites aujourd'hui en lien direct avec l'actualité à mettre en question le monde dans lequel nous vivons : partagez-vous cette opinion ?

Extrait du corrigé :

Le théâtre (classique, romantique, absurde…) est-il capable de mettre en question le monde dans lequel nous vivions ? Son message peut-il encore avoir un impact aujourd’hui ?

 

I- Le théâtre, vecteur de questions, de critiques… 

            A- La double énonciation

• Spécificité du théâtre > repose sur la parole, doublé destination > les personnages se parlent entre eux, mais parlent surtout au spectateur => moyen utile pour les dramaturges d’exprimer leurs idées. Cela permet aussi la mise en confrontation de plusieurs avis, de plusieurs conceptions => réflexion chez le spectateur.

Cf. le monologue de Créon dans Antigone d’Anouilh. Le pouvoir selon Créon => son objectif est l’organisation de la cité. Il présente cela comme un travail simple et modeste : il va exercer sa charge de roi avec dévouement même s’il n’a pas choisi d’être roi. Son rôle politique est plus important que sa vie privée. Il s’oppose à la volonté d’Antigone mais a une très noble de la royauté et du pouvoir. De son opposition avec la fougueuse Antigone, c’est lui qui apparaît comme sensé.

• Les idées s'incarnent dans des personnages.

 

            B- Quand la caricature et le rire permettent de dénoncer

• Molière : écrivait ses comédies afin de faire prendre conscience au spectateur de ses défauts. Il mettait donc en scène nos travers afin que nous en prenions conscience et que nous y remédions. Moraliste => veut corriger les vices des hommes par le rire (NB : les témoignages précisent que Molière était un acteur très comique. Il roulait de gros yeux…)

Ex : Tartuffe : « type » du faux dévot. Molière l’a inventé en regroupant toutes les caractéristiques des dévots qui entourent Louis XIV. Histoire inventée et caricature mais les « dévots » et « faux dévots » existaient. La caricature est un miroir de la réalité.

• Comique dans Rhinocéros => Béranger négligé : mal coiffé, vêtements chiffonnés, chemise et chaussures sales vs Jean "bien propre sur lui" => Jean a un peigne, il est habillé avec un soi méticuleux vs Béranger. Cette différence est comique, surtout dans la scène où Béranger est grondé par son ami qui sort de ses poches tous ses accessoires. Cependant : conformisme de Jean a un sens => sera touché par la rhinocérite.