fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : « Depuis toujours, l'affaire du théâtre est de divertir les gens. Cette affaire lui confère toujours sa dignité. Il n'a besoin d'aucune autre justification que l'amusement mais de celle-ci absolument ». Réagissez au propos de Brecht en illustrant vos arguments sur des exemples précis. | Dissertations

Dissertations

« Depuis toujours, l'affaire du théâtre est de divertir les gens. Cette affaire lui confère toujours sa dignité. Il n'a besoin d'aucune autre justification que l'amusement mais de celle-ci absolument ». Réagissez au propos de Brecht en illustrant vos arguments sur des exemples précis.

Extrait du corrigé :

Théâtre : seulement un divertissement ?

La vocation du théâtre, sa justification du théâtre ne sont-elles que « amusement » ? L’amusement de fait-il que rire ?

 

I- Théâtre et fonctions

              A- Les conditions de la représentation

• Salle de théâtre => endroit fermé, moment à part, le temps de la représentation. Salle dans le noire : personnes regroupées le temps du spectacle. Moments ritualisés : les coups de bâton, les entractes…

Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ».

• Le théâtre est un moment particulier où le spectateur s’évade de son quotidien => il a choisi de se rendre au théâtre (il aurait pu lire la pièce seulement). Théâtre, «pays de l’irréel » : monde de carton : décor ; éclairages, musiques, costumes... tout est « artificiel » et entre dans des règles (alexandrins…), réalités scéniques…

• Art de la représentation => spectacle qui a une particularité : doublé énonciation.

∆) La représentation théâtrale est un moment à part => spectacle qui veut toucher, émouvoir le spectateur.

 

              B- Le théâtre comique

• Farce : recherche du rire => les quiproquos, les rencontres fortuites, les retournements de situation, les coups de bâton. Cf. Évoquez par exemple une pièce du Moyen Âge, Le Médecin malgré lui de Molière ou les vaudevilles de Feydeau (maris cocus, les amants dans le placard, pots de chambre…).

• La pièce se finit bien : mariage final, les personnages désagréables sont punis, les gentils se marient.

Ex : L’École des femmes, à la fin, arrivée miraculeuse du père d’Agnès + mariage et Arnolphe écarté.

• Les personnages méchants ou grotesques sont les perdants.

Ex : Arnolphe de l’École des femmes. Il est si ridicule et mauvais que c’est un plaisir d’imaginer qu’Agnès l’a ou va le tromper.

=> le spectateur sort content du spectacle.

• L’auteur de la comédie déploie tout son talent afin de faire rire le spectateur. Déclinaison des différentes formes de comiques (de mots, gestes, situation, caractère…) ?  

∆) La comédie est un moment que choisit un spectateur pour se détendre, de s’amuser et sourire et même de rire.