fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Deux metteurs en scène présents au festival d'Avignon dialoguent au sujet de la pièce Ruy Blas de Victor Hugo. L'un est partisan d'une représentation qui refusant les effets de mise en scène privilégie le texte, l'autre, au contraire défend l'importance de la mise en scène. Rédigez un dialogue. | Ecritures d'invention | Hugo | Théâtre

Ecritures d'invention | Hugo | Théâtre

Deux metteurs en scène présents au festival d'Avignon dialoguent au sujet de la pièce Ruy Blas de Victor Hugo. L'un est partisan d'une représentation qui refusant les effets de mise en scène privilégie le texte, l'autre, au contraire défend l'importance de la mise en scène. Rédigez un dialogue.

 extrait du corrigé :

Deux metteurs en scène présents au festival d’Avignon dialoguent au sujet de la pièce Ruy Blas de Victor Hugo. L’un est partisan d’une représentation qui refusant les effets de mise en scène privilégie le texte, l’autre, au contraire défend l’importance de la mise en scène. Rédigez un dialogue.

 

Paul – J’ai pour projet de monter Ruy Blas pour le festival d’Avignon de l’année prochaine. Ce serait merveilleux, tu ne trouves pas ?

Jean – Ah oui, tout à fait. C’est un beau projet. D’autant que grâce aux très nombreuses didascalies laissées par Victor Hugo, la mise en scène sera riche mais très précise ! Avec le grand Hugo, nous, petits metteurs en scène, nous n’avons guère de liberté : tout est déjà dicté !

Paul – Eh bien justement, je veux cette fois-ci privilégier le texte. Je n’ai pas envie de perdre mon temps en effets de manche, en effets de mise en scène qui, à la longue, nuisent à la beauté et à la profondeur du texte.