fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans la Préface de Ruy Blas, Hugo écrit que, « selon les spectateurs on attend du théâtre des sensations, des émotions, et des méditations ». Donnez des exemples avec les livres Les Mains sales et Les Justes et d'autres oeuvres théâtrales. | Dissertations

Dissertations

Dans la Préface de Ruy Blas, Hugo écrit que, « selon les spectateurs on attend du théâtre des sensations, des émotions, et des méditations ». Donnez des exemples avec les livres Les Mains sales et Les Justes et d'autres oeuvres théâtrales.

Extrait du corrigé :

Aristote, La Poétique : « la représentation est mise en oeuvre par les personnages du drame et n'a pas recours à la narration; et, en représentant la pitié et la frayeur, elle réalise une épuration de ce genre d'émotions ».

 

I- Théâtre et fonctions

            A- Les conditions de la représentation

• Salle de théâtre => endroit fermé, moment à part, le temps de la représentation. Salle dans le noire : personnes regroupées le temps du spectacle. Moments ritualisés : les coups de bâton, les entractes…

Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ».

• Le théâtre est un moment particulier où le spectateur s’évade de son quotidien => il a choisi de se rendre au théâtre (il aurait pu lire la pièce seulement). Théâtre, «pays de l’irréel » : monde de carton : décor ; éclairages, musiques, costumes... tout est « artificiel » et entre dans des règles (alexandrins…), réalités scéniques…

• Art de la représentation => spectacle qui a une particularité : doublé énonciation.

∆) La représentation théâtrale est un moment à part => spectacle qui veut toucher, émouvoir le spectateur.

 

            B- Fonctions de la tragédie

• Pour Aristote, le spectateur qui va au théâtre doit ressentir terreur et pitié afin de se purger de ces sentiments => force du spectacle qui doit être extra-ordinaire. [D’où le recours au tragique : sentiment que l’homme éprouve quand il prend conscience des forces (divines, politiques, sociales, morale) qui le dominent, l’écrasent malgré la résistance qu’il leur oppose.]

=> Les personnages sont victimes de forces qui les dépassent. Les personnages sont prisonniers de leur destin. Cf. Phèdre qui, victime de Vénus, aime le fils de son mari.

∆) Dans la tragédie, tout est sous le signe de la fatalité, le dénouement est malheureux. La tragédie a pour but de faire naître la terreur et la pitié chez le spectateur.